SOS terre battue

Article publié le dimanche 25 avril 2010 par Denis, Mikael



— Ça y est ! J’ai fini mes nains !
— Et t’as prévu quoi comme socle ?
— Beennn... comme l’année dernière... des petits carrés de terre battue
— Pfff... quel minab’. À partir de maintenant, je prends les choses en main.
— Merci Capitaine Socle ! (Bingo, j’ai réussi à lui faire pitié)

Création du décor

Curieusement, dès que Jaeckel a su qu’il ne ferait pas le socle, il a commencé à avoir des idées : ça devrait donc se passer dans une cave, avec une trappe dont sortirait le ou les adversaires de l’unité.

Le cahier des charges étant fixé, il ne reste plus qu’a réfléchir aux solutions à ce problème "comment évoquer une cave, mais sans plafond pour ne pas cacher les nains".

La première idée qui se présente est d’ajouter des tonneaux, un escalier qui descend, voire une évocation de l’étage supérieur. Après quelques tâtonnements les éléments se mettent en place.

Par exemple, le palier supérieur de l’escalier doit se trouver à gauche : on regarde une scène de gauche à droite en Occident : la gauche est donc le "passé" et la droite le futur... Dans l’autre sens l’escalier semble monter !

On choisit d’évoquer la voute par un simple morceau d’arc et une vue "en coupe" de la scène.

Voyons ce qu’on peut faire en CAO (eh oui, faiseur de socles, c’est un vrai métier) :

Socle CAO

Une fois le design figé, il ne reste plus qu’à usiner les pièces...

On assemble sommairement pour vérifier que ça marche bien.

On prévoit aussi des "socles carrés" pour que chaque nain soit soclé individuellement.

Ils serviront à créer les cavités dans le socle final, et les moules pour réaliser les socles individuels en Milliput, collé sur les socles d’origine réglementaires.

On utilise ensuite des moules en alginate (ça, tout le monde peut le faire !). Quand on est malin, on prévoit directement les trous pour les socles 20x20 qu’impose un stupide règlement. Les "chandelles" en pâte à modeler sont là pour créer les trous qui permettent d’éjecter facilement les figurines des logements.

Évidemment, c’était sans compter Jaeckel et sa fâcheuse propension à rajouter une figurine au dernier moment : la base accueillera donc un septième nain, planqué au fond sous la voûte.

Lorsque les moules sont prêts, il ne reste plus qu’à y faire couler le plâtre-résine. Une fois les pièces durcies, le plus amusant (mais aussi le plus long :-D) commence : la gravure du relief. Après beaucoup de poussière, on obtient ça :

en s’inspirant notamment de ses photos de vacances :-p

Les premiers essais d’assemblage sont encourageants...

... mais il reste du travail ! Encore quelques heures et la base et les socles sont achevés. Hop, une sous-couche noire puis une sous-couche blanche, et c’est parti pour la mise en couleurs.

Peinture du décor

Il faut garder à l’esprit que le décor est d’abord là pour mettre en valeur ses figurines : on part donc sur une base assez neutre (un Gris Codex en l’occurrence) qu’on teinte en essayant d’utiliser des couleurs déjà présentes sur les figurines : Catachan Green, Bleu Marine Foncé, mais aussi Scorched Brown, Greatcoat Grey P3, Bleached Bone ou encore Snakebite Leather (liste non exhaustive).

Pour le rez-de-chaussée, une base plus claire de Fortress Grey suggèrera une lumière plus vive. L’usage de pigments noirs, rouille et ocres permet de salir et de patiner l’ensemble.

Les mains sont issues de la boîte GW de zombies en plastique (pour une fois qu’elle peut servir celle-là).

Une cave c’est bien, mais sans un minimum d’accessoires, ça ne ressemble à rien. Sous les doigts de Haekel sont donc nés fromages, saucisses, planches et étagères pour décorer les murs du lieu.

De son côté, Jaeckel sacrifie les tonneaux sur lequel est juché le Bugman vendu au bar du Warhammer World de Nottingham (« Une pièce unique, t’es sûr qu’on peut pas faire autrement ? »).

Là encore, les couleurs utilisées sont très proches de celles utilisées sur les nains :

  • le bois reçoit une base de Hammerfall Khaki P3, les veines sont soulignées au Traitor Green P3, Marron violet PA et Bleached Bone, le tout étant coloré par des jus de Catachan Green et de Snakebite Leather ;
  • le métal est traité avec du Greatcoat Grey P3, éclairci au Underbelly Blue P3 et Gris bleu clair PA, et ombré au Bleu Marine Foncé et au Marron Royal Navy PA.

On assemble le tout :

Et voilà le travail avec les bonshommes !

Pour plus d’images, il y a la galerie ;-).

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 1.9.2c | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2