Bâl-Torg, le dernier des Mohicans

Article publié le lundi 24 mars 2008 par Denis
Mis à jour le samedi 29 mars 2008



Initialement prévu pour illustrer l’histoire des nains, la peinture du dernier nain de Tir-Nâ-Bor s’est avérée plus longue que prévue, principalement à cause de la pléthore de fioles que transporte l’alchimiste. Mais trêve de blabla, passons à la peinture !

Le visage

Point de mire de toute figurine, le visage des nains, sous les doigts de Benoît Cosse, prend une importance disons... envahissante. Bref, il s’agit de ne pas se rater :-P

Après avoir sous-couché la figurine au Skull White GW en bombe, j’applique en plusieurs passages une couche diluée d’Elf Flesh GW.

Une fois la couleur bien uniforme, je passe ensuite un lavis de Dwarf Flesh GW :

puis un mélange de Magenta Ink et de Chestnut Ink GW.

Je commence alors à marquer les ombres par un premier mélange de Dark Flesh GW et de Bleu sali foncé PA807, puis de Scorched Brown GW et de Bleu sali foncé.

Le pif prend peu à peu de la couleur avec des glacis de Scab Red GW, repris avec du Brown Rose PA803, tandis que les lèvres reçoivent une base de Azur PA902, éclaircie au Space Wolves Grey GW.

Et allons-y pour toujours plus de couleurs : Liche Purple GW dans les ombres, reprise de la chair au Elf Flesh et derniers éclaircissements au Menoth White Highlight P3. Les yeux sont faits avec du Shadow Grey GW.

Du coup, la robe se doit d’être le plus neutre possible : base de Bleu marine foncé PA893 et de Camo. Allem. Brun Foncé PA822, éclaircie au Bleu marine foncé, à l’Uniforme Luftwaffe PA816 et finalement au Gris bleu clair PA905.

Les fioles : quelle barbe !

Qui dit ancien, dit barbe blanche : voyons donc ce qu’on peut faire...

Je pars sur une base de Gris bleu clair, peinture qui a le mérite d’être bien couvrante et donc de rattraper toutes mes bavures. Au passage, les cuirs ont été faits avec un Battlefield Brown P3, éclairci au Beast Hide P3 et enfin au Gris bleu clair (il doit probablement y avoir du Bleu marine foncé dans certaines ombres).

J’ombre ensuite cette base en y ajoutant un peu de Codex Grey GW.

Il est temps d’enrichir ce gris tristouille avec une des rares couleurs Rackham que j’utilise encore : Terre d’Avagddu. Une cochonnerie grasse et peu couvrante, mais qui ici fait des merveilles : hop, en lavis sur toute la barbe.

Je reprends ensuite les poils avec du Gris bleu pâle puis du blanc sur les points les plus lumineux.

Il est temps d’attaquer les fioles : on commence par les plus faciles, les éprouvettes (car vides !) prises dans la barbe :

  • base en Bleu Mirage France PA900,
  • ombres au Shadow Grey
  • éclaircissements au Gris bleu clair
  • et derniers éclats au blanc

Passons aux verres à moitié pleins (autant faire preuve d’optimisme :) )... Avec le Grand Livre de la peinture sur figurine ouvert en page 203 (c’est du bon, mangez-en !), je commence par m’entraîner sur la fiole de derrière. Ça donne ça :

Mouais, pas trop mal. Attaquons celles à l’avant : base en Bleu Mirage France.

J’ombre ensuite avec une couleur qui rappelle la robe derrière : Bleu marine foncé.

Puis je commence à verser le liquide : Iosan Green P3, ombré avec des glacis de Scaly Green GW et de Bleu marine foncé.

Je l’éclaircis avec du Necrotite Green P3 :

tandis que le verre est éclairci avec du Space Wolves Grey et du blanc :

On ajoute enfin de petites bulles : à la surface, elles sont traitées en Iosan Green, puis Necrotite Green et enfin blanc ; dans le liquide, ce sont plus simplement de petits ronds de Necrotite Green éclaircis en y ajoutant une pointe de blanc.

L’équipement

Le problème des nains, c’est qu’ils accumulent des tonnes de matériel ! Reste donc à faire une épée, une grosse fiole et tout un sac à dos. Au boulot :(

Je ne m’attarde pas sur la réserve de liquide fixée au pommeau de l’épée : les couleurs sont les mêmes que pour les fioles. Pour la garde, j’ai commencé par poser une base de Menoth White P3 pour couvrir tous mes dérapages.

J’ai ensuite travaillé un vieil or avec du Battle Dress Green P3 et du Bleu marine foncé.

Pour la lame, je suis (mal) parti avec une base de Gris neutre 1er Empire PA992... que j’ai intégralement recouverte avec tout un tas de gris et de bleus. Pêle-mêle :

  • Uniforme Luftwaffe
  • Space Wolves Grey
  • Bleu marine foncé
  • Astronomican Grey (GW Fondation)
  • du blanc pour finir

Mouais : pour finir, un peu de fluide magique à base de Iosan Green et de Necrotite Green.

Et c’est reparti pour une fiole ! Celle-là, je la gardais pour la fin : grosse et un peu déformée, elle promettait de bien me faire ch... et elle ne m’a pas déçu ! Quelques étapes (notez la pitoyable tentative d’aquarium portatif) :

Côté sac à dos, des fioles (encore !), un tonnelet et du matos indéfinissable :

Terminé, il n’y a plus qu’à socler.

La base

Hé hé hé : comme au bon vieux temps des concours Rackham, je me suis limité au socle réglementaire 25 x 25. Avantage : il en faut peu pour l’habiller. Inconvénient : trouver une idée qui tienne en si peu de place !

En faisant les poubelles de Haekel, j’ai retrouvé des petites grilles en photo-découpe fait maison prévues pour le socle de Venjenss !. C’est décidé : Bâl-Torg teste sa nouvelle formule d’acide sur tous les métaux qu’il trouve !

Avec un bout de profilé et de la carte plastique, quelques boulettes de Duro, et du gel de structure Dalbe pour texturer le sol où se tiendra Bâl-Torg, ça donne ça :

Sur les conseils pour une fois judicieux de Haekel, j’ai ajouté du Mastic plastique PA400 qui permet de donner un peu d’épaisseur aux gouttelettes et aux bords rongés par l’acide. Et voilà le travail :

Avec le nain en place :



La note sur coolminiornot :

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 1.9.2c | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2