La colonie mécaniste (3)

Article publié le vendredi 6 mai 2005 par Denis
Mis à jour le samedi 3 novembre 2007



Les socles

La corvée en ce qui me concerne. Après bien des hésitations, j’ai finalement opté pour un décor de friche industrielle, sale, pollué et rouillé, à l’image de mes nains à vapeur.

La base est un morceau de plaque isolante STYROFOAM scié puis poncé aux bonnes dimensions, à savoir 24 x 17 cm pour s’encastrer dans le cadre photo choisi pour "faire joli" à vil prix. J’ai ensuite créé les reliefs à la scie puis au papier de verre. Sur le coup, j’ai été un peu fainéant en n’abaissant pas plus l’avant de la base, ce qui fait que toutes les figurines sont au même niveau : pour la visibilité de l’ensemble, on repassera . J’ai ensuite disposé les figurines sur le socle en marquant leur emplacement, puis en creusant dans la mousse l’empreinte de leurs socles.

Une fois les gros travaux achevés, j’ai lissé le décor et les trous pour les socles avec une pâte à modeler qui durcit à l’air libre, "Das". J’ai ensuite enduit d’un mélange eau + colle PVA sur lequel j’ai saupoudré du sable. Une fois la colle sèche, j’ai repris mon Das avec lequel j’ai fait de petites galettes qui, une fois durcies et cassées en morceaux, donnent de petits fragments dont j’ai parsemé la scène. Pour accentuer le côté industriel désaffecté, j’ai enfoncé dans la mousse des morceaux de poutrelle en plastique, les deux cheminées du Char Nain Rackham et un tuyau de cuivre pour figurer un conduit d’évacuation.

J’ai commencé par sous-coucher la base en noir avec un gros pinceau et du Noir de Mars Lefranc & Bourgeois polyflashe. Seul hic, cest long, trop long ! J’ai donc passé toute la base à la bombe de noir GW en restant bien à la verticale de la plaque : en effet, les solvants contenus dans la peinture rongent la mousse et les côtés, non protégés par le Das ou le sable, ne l’auraient pas supporté. J’ai ensuite repris les parties non recouvertes au pinceau. Notez l’ajout d’un tonnelet (1) et d’un tentacule (2) prélevé à l’arrière d’Ibenseth (rien ne se perd).

Le sable a ensuite reçu un premier brossage à sec de Graveyard Earth. J’ai ensuite suivant les zones alterné les couleurs pour les brossages suivants : Rotting Flesh, Kommando Khaki, Bleached Bone ou encore Vermin Brown. Quelques lavis de Scorched Brown autour des poutrelles ont permis d’accentuer l’influence corruptrice des Mid-Nor sur le paysage.

Les poutrelles, le conduit et les cheminées ont été traités dans des teintes similaires aux métaux des figurines : une base de Codex Grey, salie avec du Camo Green et du Scorched Brown, éclaircie avec du Fortress Grey et du blanc et rouillées avec du Marron Orange.

En 1 et 2, notez l’apparition de deux nouvelles poupées canopes (on est en pays Mid-Nor) tirées de la décidément excellente boîte des Guerriers des Gouffres : le petit cochon qui vient se désaltérer et le Napoléon, juché sur un tonneau à la dérive.

En 3, j’ai commencé à appliquer un mélange de colle PVA et d’eau pour figurer l’eau stagnante. Je renvoie le lecteur vers le tuto sur les socles mouillés pour détailler le traitement de l’eau opéré sur cette base. Cette méthode m’a causé ici quelques soucis, essentiellement parce que l’épaisseur de colle à appliquer est bien plus importante que sur un socle. J’ai eu le malheur d’être trop pressé en posant les couches successives de colle. Résultat, seule la pellicule extérieure avait séché et l’expérience a viré au désastre lorsque j’ai commencé la peinture (la colle a commencé à se boursoufler, arggggh !!). On arrache tout et on recommence : une fois la colle bien sèche, j’ai utilisé du Catachan Green, du Camo Green, et du Rotting Flesh pour peindre l’eau, vernie au pinceau avec le ’Ardcoat brillant de GW.

Une fois la base terminée, j’ai traité les socles individuels sur des principes simulaires.
 Sur ces deux socles, j’ai utilisé des morceaux de tuyère prélevé sur le Garde-Forge 01, déjà bien mis à contribution. Les socles sont sous-couchés à la bombe de noir GW, et le sable brossé avec du Graveyard Earth, du Kommando Khaki et du Bleached Bone. Les tuyères sont peintes avec du Terre Cuite, du Tanned Flesh et du blanc. Sans oublier une flaque de Camo Green et de Vert Citron pour accentuer un peu plus la pollution des lieux.

 Sur ces deux socles, j’ai utilisé des éléments de ma boîte à rabiot : l’engrenage est un embout de tube de dentifrice Elmex. La mine, une moitié de masse d’un Thermo-Guerrier d’Uren.

 Sur celui-ci, j’ai repris l’idée des poutrelles plantées dans la terre de mon décor. Celle-ci sera plus inclinée, pour ne pas cacher la figurine. J’ai collé un peu de sable sur la poutrelle que j’ai peint en Marron Orange pour accentuer un peu plus les effets de l’oxydation.

Ayé, c’est fini !



La note sur coolminiornot :

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 1.9.2c | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2