La GENCON Paris 2007

Article publié le lundi 28 mai 2007 par Denis, Mikael
Mis à jour le mercredi 30 mai 2007



L’helldorado ?

Après une heure de métro Hiiii... la GenCon, c’est où ? c’est où ?

Rhaaaaaaaa. Première satisfaction : les toilettes (Gratuite !!!), avec leur vue imprenable sur le salon.

Passons aux choses sérieuses : les figurines.

Le dragon bat de l’aile

Quelques previouzes Rackham pour commencer :

  • deux monocyclistes (mais un seul de net !)
  • un golem nain qu’on commence à bien connaître :
  • mention spéciale pour le minotaure, qui rattrape les dernières rééditions, plutôt malheureuses :

Malgré tout, une ambiance pas franchement joyeuse sur le stand. Aucun peintre ni sculpteur, les clients ne se pressent pas non plus :

Et pour parachever cette ambiance fin de règne, le studio vend à la découpe ses vitrines de figs peintes :

Un petit conseil avant de partir : demandez à T.O.Y, les éditeurs de Tannhäuser, comment faire des tirages non peints, pas chers (à peine 15 euros 10 zolies figurines !) et dans une résine suffisamment rigide qui sauverait les figs AT43 de cet effet "caramel mou" rédhibitoire.

L’enfer, c’est les autres

Autre stand, autre ambiance : pour la sortie d’Hell Dorado, Asmodée a mis les petits plats dans les grands :

  • des dédicaces de Bertrand Benoît :

  • une démo de sculpture de JAG et des démos de peinture (Thomas David, Manumilitari et Tom Le Portois) :

  • et de réjouissante nouveautés :
    L’alchimiste sarrasin
    Don Quichotte de la Manche
    Et les originaux de Thomas David
    Un Grand Damné de la Colère
    Samael, Ange combattant
    Foulques le Noir, équarisseur
    Golem
    Messire Valet et Baptise Valombre
    Tarik Ibn Malik Ibn Rushd

    Les bonus

Le stand Warmachine est notamment animé par la TeamToulouse (putain cong, décidément ils sont partout ces toulousains !).

Ci-dessous, une démo d’aérographe très convaincante : le troll à droite est saisissant de réalisme...

En passant comme ça :

  • une jolie table Okko :

  • pour la solidarité entre les générations, plutôt que la Pentecôte, une bonne boîte de Clix !

Enfin, quelques images pour se rassurer : il y a plus dingue que nous !

Voix intérieure : cette succube et ce stormtrooper, ça me donne une idée de conversion...

Bilan des courses

Deux boîtes de Tannhaüser, une boîte de Sarrasins et le livre Hell Dorado... On est heureux de voir un nouvelle marque, française et dynamique. On espère que le relatif passage à vide de Rackham n’est que temporaire (Il reste encore quelque belles figs Cadwallon à sortir). Nous en tout cas, on a de quoi peindre pour les deux mille ans à venir et plein de projets d’achats !!!

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 1.9.2c | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2