La Gueule des Abysses

Article publié le dimanche 30 mars 2008 par Mikael
Mis à jour le lundi 31 mars 2008



Décidément, le concours mensuel du forum Helldorado est un aiguillon des plus stimulants et permet de motiver même les fainéants de mon espèce.

Pour le mois de mars, c’est à la Gueule des abysses que j’ai choisi de m’attaquer. La bête est impressionnante et magnifiquement sculptée.

De la peau, de la ferraille et des chairs putréfiées entre les deux c’est le moment de mettre en pratique les judicieux conseils de Thomas David.

Préparation

Pour commencer, une sous-couche blanche, à la bombe GW, sans trop appuyer.

Pour attaquer la peau, un coup d’aéro rapide pour avoir une base propre et pré-ombrée (en plus ça va montrer à l’autre gros nez de Jaeckel qu’il a bien fait d’investir sur mes conseils...).

Afin d’éviter de trop empâter le reste de la pièce, je masque les zones frontière avec du scotch Tamiya :

  • la base est un mélange de Kommando Khaki (GW) avec une touche de Vomit Brown (GW) dans une proportion de 1/5 environ ;
  • les ombres sont entamées en ajoutant peu à peu du Vomit Brown, puis du Bestial Brown (GW) ;
  • les lumières sont posées en ajoutant du Menoth White Highlight (P3) à la base.

Après quelques minutes de Pssshit ! pshsssit ! Pfffffiut ! Voilà le résultat :

La peau

La préparation est terminée, il est temps maintenant d’améliorer les contrastes et la définition des détails. J’en profite également pour attaquer la peau de la tête, avec les mêmes couleurs.

Je continue le travail sur la peau, en introduisant des nuances sur les chairs putréfiées : des couleurs chair, Elf Flesh et Dwarf Flesh, mais également du Catachan Green (GW) dans les ombres.

Je continue à nuancer et accentuer : plus de lumières (Kommando Khaki et Menoth White Highlight) et plus d’ombres (Catachan Green, un peu de Bestial Brown et une pointe de noir).

Toujours plus de contrastes, et des nuances complémentaires au contact de la chair et du métal : encre rouge, bleu glacial, encre noire et une pointe de noisette (le tout GW).

On prend les mêmes et on recommence (avec l’ouverture d’un topic WIP sur créa, motivant et bien utile) :

Je continue encore et encore (l’un des enseignements de Thomas et des autres profs : « quand tu as l’impression que c’est assez contrasté, t’es presque à la moitié »).

Ça commence à venir ! Mais sur Créa, la foule en délire réclame des taches sur la robe pour l’enrichir (Jaeckel : la foule, la foule ! comme il y va : ce serait plutôt « les cinq pelés qui suivent mollement le topic »). L’idée me plaît bien mais fait un peu peur. Après discussion et test sur Photoshop, voici la version finale :

Le concept validé, j’essaie de le refaire en vrai : c’est un tout petit peu moins bien, mais ce n’est pas complètement raté.

Là encore, je décide de suivre les conseils du peuple (« Pour te rapprocher encore du travail numérique, tu pourrais accentuer le haut des taches (ombres) puis reglacer le tout avec ta teinte d’éclaircissement de peau... » Jérôme, que ton nom soit béni ;-) )

La peau est finie ou presque : elle sera retouchée à la fin, lors du "fignolage" sous la direction du compère en déplacement en province.

Il est temps de passer à la crinière. La base est un mélange de Kommando Khaki GW avec un peu de Snakebite Leather (ouh pinaise, c’est bien jaune ! va falloir corriger)

J’essaie donc de rectifier le tir : du Catachan Green GW pour les ombres, et une pointe de Bleu sali foncé PA. Pour les lumières, on ajoute du Menoth White Highlight à la base.

C’est déjà mieux, on accentue donc.

L’armure

Ce n’est pas encore tout à fait ça, mais j’attaque l’armure avec la ferme intention de revenir par touche à la crinière. Là encore, les créafigiens confirment mon opinion et m’encouragent à faire mieux ! (Jaeckel : tu t’es fait plumer et goudronner oui !)

Les métaux reçoivent une base constituée d’un mélange de Boltgun Metal et de Greycoat Grey P3, passé en plusieurs couches très fines.

Je commence ensuite à assombrir avec des lavis successifs de noir, de Catachan et de Rouge noir PA.

Je recommence les lavis de noir, Catachan et Marron Royal Navy PA et j’ajoute un peu de Marron orange PA et de Snake Bite (mais alors une touche hein).

Les lumières son reprises avec du Chainmail, puis du Mithril Silver GW.

Je reprends une fois de plus, en écoutant les conseils de Jaeckel, en particulier pour les contrastes au niveau des pattes antérieures.

Encore un effort, ça commence à prendre correctement. Et un petit coup de Met11 Humbrol pour les derniers points de lumière !

Il ne reste que quelques bavures et détails à rectifier.

On finit par l’intérieur de la gueule, les dents et les sangles (en cuir noir).

La base

Il faut un socle pour notre bête qui mette en valeur son côté sauvage. Des rocs déchiquetés et inclinés vont donner un peu de dynamisme à une pièce assez statique : la bête est acculée, il va falloir que ça bouge, reculer n’est plus possible.

Pour obtenir cela, un peu de milliput sculpté semble approprié.

Une fois sec, je sous-couche en blanc :

(Jaeckel : Elle est bizarre cette sous-couche blanche : elle est jaunâtre... ) Oui, bon une première version en jaune a été abandonnée en cours de route.)

On passe à la base, toujours avec l’aérographe en gris sombre légèrement bleuté : du Tamiya Field blue XF 50 assombri avec du Sea blue XF 17. Le tout est volontairement irrégulier, pour accentuer le coté naturel du roc.

Je reprends le tout aux pinceaux, en ajoutant de l’Uniforme Luftwaffe PA piqué a Jaeckel. J’utilise du blanc et du Menoth White Highlight pour les lumières et des teintes rougeâtres pour les ombres : Bleu sali foncé PA, Rouge noir PA, Marron Royal Navy PA et bien sûr un peu de noir.

J’accentue le tout, je crois finir et prends une très mauvaise photo...

Il est temps de regarder ce que ça donne avec l’animal :

Aïe ! c’est très terne : je suis retombé dans mes errements habituels : pas assez poussé...

Allez hop au boulot, jerecommence à contraster, en une succession interminable de lavis.

Le résultat final est déjà beaucoup plus convaincant.

Et avec l’animal dessus, ça semble fonctionner !



La note sur coolminiornot :

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé par SPIP 1.9.2c | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2